Collectif de défense des porteurs minoritaires de CCI Crédit Agricole

PORTEURS DE CCI,

NE NOUS LAISSONS PAS TONDRE COMME DES MOUTONS

PAR LE CREDIT AGRICOLE !

Bonjour à toutes et à tous,

Suite au communiqué publié le 17-02-2016 par Crédit Agricole S.A. et repris sur le site des 13 Caisses Régionales cotées en bourse, nous avons décidé de créer ce blog afin de nous regrouper et ainsi mieux défendre collectivement les porteurs minoritaires des CCI Crédit Agricole, avec l’aide de l’A.D.A.M (Association de Défense des Actionnaires Minoritaires) de Madame Colette NEUVILLE.

Ce blog sera enrichi au fil du temps et de la suite des événements. Dans les pièces jointes indiquées dans la partie “Lettres”, vous aurez accès à bien plus de détails, notamment les actions entreprises par l’A.D.A.M.

Lettres à envoyer

Lettres à envoyer

Trouvez ici des exemples de lettres et pièces jointes, et des destinataires, pour vous faire entendre.

Signez la pétition

Signez la pétition

rejoignez nous pour cette pétition destinée au Crédit Agricole

Revue de presse

Revue de presse

La presse parle de nous ...

Résumé de la situation

TONTE MOUTONS (1)Crédit Agricole SA détient 25% des Caisses Régionales de Crédit Agricole (CR) sous forme de Certificats Coopératifs d’Associé (CCA) non cotés en bourse et sous forme de Certificats Coopératifs d’Investissement (CCI) cotés en bourse. L’ensemble de ces titres est valorisé à leur valeur d’actif net dans les comptes de Crédit Agricole SA pour environ 17 Mds €.

-environ 80% de ces CCA/CCI appartient à des petits porteurs comme vous et moi et en ce qui concerne les CCI des 13 Caisses Régionales cotées sur les 39, et représente environ 5 Mds €.

Crédit Agricole SA s’est entendu avec les CR pour qu’elles lui rachètent ses CCA/CCI à hauteur de 18 milliards d’euros afin d’améliorer ses ratios de solvabilité à un prix équivalent à 105% de l’actif net de ces titres sans inclure les porteurs minoritaires dans cette opération…

les CCI sont rachetés à trois fois leur valeur en bourse uniquement à Crédit Agricole S.A sans qu’une offre équivalente soit faite aux petits porteurs. La simple équité de traitement nécessite que vos titres soient eux aussi rachetés au même prix,

– ne vous laissez pas tondre comme des moutons. Signez la pétition.

  • moutonsLes Caisses Régionales de Crédit Agricole sont assises sur un tas d’or d’environ 80 milliards d’€ qui augmente chaque année de 4 à 5 milliards d’€ par la rétention de l’essentiel de leurs résultats nets en raison de leurs faibles dividendes et des émissions de parts sociales (ou certificats) auprès des sociétaires régionaux.
  • Hormis les sociétaires dont les parts sociales ne donnent pas droit à l’actif net, leur capital est composé de CCA et de CCI (certificats coopératifs d’associés non cotés en bourse, et certificats coopératifs d’investissement (dé)cotés en bourse) qui donnent droit à l’actif net.
  • Crédit Agricole SA (CA.SA), société anonyme capitaliste cotée en bourse est détenue à 56% environ par les 39 Caisses Régionales (CR) et possède 25% de chaque caisse régionales sous forme de CCI et de CCA. Cet actif pèse 18 Milliards d’euros et via le projet Eurêka, les CR vont racheter elles-mêmes ces titres à leur actionnaire CASA à un prix de 105% de l’actif net, environ le triple des cours de bourse des CCI des 13 Caisses Régionales cotées, SANS RACHETER les titres des autres porteurs qui sont principalement des clients ou des salariés

agence_credit_agricoleccredit_agricole

  • Si vous êtes détenteurs de ces CCI, vous êtes donc lésés puisque les CR refusent pour l’instant de racheter vos titres que vous ne pouvez donc revendre en bourse qu’à 1/3 du prix payé à CASA, ce qui est un déni de justice alors que cette opération approche les 20 Milliards d’€ et que les CCI des porteurs minoritaires ne valent en comparaison et au même prix que 5 Milliards d’€.
  • La simple équité du droit boursier et du droit des sociétés, ainsi que les valeurs du mutualisme vantées par le Groupe Crédit Agricole, imposeraient aux CR d’offrir équitablement une porte de sortie à tous leurs porteurs, pas seulement de donner un avantage particulier au seul actionnaire maison (CASA…) dont 44% du capital est détenu par des actionnaires hors-groupe, bien souvent non-résidents.
  • Cette opération doit se dérouler au 3e trimestre 2016 et nous exigeons que le Groupe Crédit Agricole inclue les CCI des minoritaires dans son opération de rachat par le dépôt d’une OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT non obligatoire visant l’ensemble de ces titres de même nature et donnant accès aux mêmes droits, que ce soit ceux de Crédit Agricole S.A. ou des minoritaires.

Récupérez le prix normal de vos bons, signez la pétition :